Dans l’esprit patchwork de récupération

La teinture chimique et végétale, la peinture sur tissus et les effets spéciaux sont vraiment intéressants à utiliser.

Vous pourrez ainsi transformer des restes de tissus, voire des vieux draps, vous fabriquer la couleur qui vous manque ou créer un tissu à usage particulier (ciel, pierres, briques, etc.)

La teinture

La teinture chimique en machine est très simple et vous permet d’obtenir une grande pièce unie (même une doublure de quilt avec un grand drap). Très simple : il suffit d’acheter un produit en rayon droguerie, du gros sel et de respecter le mode d’emploi. Elle n’abime pas la machine mais n’est pas à utiliser trop souvent car chimique et…polluante. Les couleurs tiennent bien et ne bougent pas.

La teinture végétale est beaucoup plus intéressante pour les bricoleuses que nous sommes. Il faut d’abord mordancer son tissu c'est-à-dire le préparer à recevoir la teinture. Notre propos ici ne concernant que les tissus de coton, vous préparez un bain d’alun (en pharmacie) et laissez tremper votre tissu toute la nuit, c’est prêt. Vous pouvez en préparer plusieurs tant qu’il vous reste du bain et aurez ainsi des tissus prêts pour une envie de teinture.

Ramassez une grande quantité de végétaux d’autant plus importante que le tissu sera grand et faites les cuire une bonne heure ; trempez le tissu mordancé et cuisez une autre heure. Rincez à l’eau avec un peu de liquide vaisselle.

Mais attention, certaines plantes donnent un meilleur résultat que d’autres. Les teintes peuvent encore être modifiées grâce à l’ajout d’autres mixtures maison (soupe de clous ou eau de cendres par exemple) : c’est amusant de jouer à la sorcière !

Leur défaut ? Les couleurs sont moins tenaces qu’avec une teinture chimique ; les résultats, parfois surprenants.

Rendez-vous à la rubrique "lu pour vous ?" où on vous parle du livre "teindre avec les plantes" d’Élisabeth Dumond.

Pour un premier essai, vous pouvez tout simplement passer d’un tissu blanc à un joli écru voire beige avec du thé.

La peinture sur tissu

Prenez un tissu du commerce ou un tissu que vous avez teint vous-même ; sortez pinceaux, petits morceaux d’éponge bien secs, peignes ou brosse à dents, pinceau mousse, tampons…et amusez-vous à retravailler votre fond.

Pour de petites modifications, la peinture textile est idéale et se fixe au fer.

Pour de plus grandes surfaces, je vous conseille la peinture acrylique en gros tubes bon marché. Mouillez votre tissu et travaillez votre fond selon votre inspiration ; tant que le tissu est mouillé vous pouvez retravailler par-dessus, posez des couleurs qui se fondront. Une fois la peinture sèche, vous pouvez ré intervenir en rajoutant des détails, des nuances, sans qu’ils ne se fusent avec le fond déjà travaillé.

N’ayez pas peur, lancez-vous, c’est très agréable et vous serez étonnées des résultats. Si vous travaillez sur des vieux draps, ce ne sera pas du gaspillage, et un tissu qui ne vous convient pas un jour fera votre bonheur pour une autre œuvre.

Les produits spéciaux

Il existe beaucoup de produits et matériaux (en mercerie et boutiques de loisirs créatifs) qui vous permettront de modifier la surface de vos textiles.

Certains s’utilisent avec la peinture pour en modifier le rendu, d’autres se posent sur le tissu et ce sera à vous de les intégrer.